Les Celles Basses

12200 Monteils

Téléphone :

Stéphane ICHES 06.84.39.08.65 06.84.39.08.65

Informations touristiques

Quelques villages incontournables à visiter

NAJAC

Simple tour carrée au XIIe siècle, le château de Najac devient une forteresse au XIIIe siècle, sur ordonnance du roi Saint Louis. Sa position stratégique, qui en fait le verrou de la vallée, lui vaut une histoire mouvementée. Rois de France et d'Angleterre, comtes de Toulouse, protestants et croquants convoitent longtemps cette "clef de tout le pays". Des tours rondes, la vue plonge sur la vallée de l'Aveyron et sur les toits de lauze. Convertis à l'hérésie cathare dans les années 1200, les habitants sont condamnés par les inquisiteurs à bâtir à leurs frais  l'église St Jean. Par son art ogival méridional, elle constitue l'une des premières églises gothiques du Rouergue. De la même époque, les maisons du bourg s'étirent sur la crête rocheuse au pied du château. On pourra admirer aussi deux superbes fontaines dont l'une possède une vasque de granit monolithique.

 

Cordes sur Ciel

Cette magnifique bastide créée par les comtes de Toulouse en 1222 se dresse fièrement sur son piton rocheux, semblant protéger les habitants de la contrée.


Jamais conquise, elle s’est rapidement développée autour des industries des toiles et des cuirs. Plus récemment, elle est devenue un lieu très apprécié des artistes et des touristes, particulièrement nombreux pendant la saison estivale.


Non sans raison. La cité fortifiée a conservé son cachet médiéval, avec ses extraordinaires maisons gothiques, ses rues pavées, ses boutiques et ses artisans. La balade à pied à la découverte de ses venelles, ruelles et places vaut à elle seule le détour.


A voir également le musée d’art et d’histoire Charles Portal qui évoque l’histoire du bourg et de la région depuis l’époque préhistorique.


Plusieurs manifestations se déroulent à Cordes l’été, comme la Fête du Grand Fauconnier autour du 14 juillet ou le Festival de Musique sur Ciel en juillet et août.

Belcastel

Tout en « calades » – ruelles pavées – et en escaliers taillés dans le roc, il surplombe la rivière qui donna son nouveau nom à l'ancien Rouergue : l'Aveyron. Son château, haut perché, veille jalousement sur les maisons à galerie de bois du village et le vieux Pont qu'on dirait directement sorti de l'époque capétienne. Indubitablement, l'un des plus beaux de France.
Flanqué de six tours - dont une carrée -, le château-fort de Belcastel domine le village depuis le Xe ou le XIe siècle.


Convoité par les Anglais - mais sans succès - pendant la guerre de Cent ans, il tombe en 1370 aux mains d'une bande de routiers restés sur place pour "vivre" sur le pays. Ces derniers le pillent et passent au fil de l'épée les paysans qui s'y sont réfugiés... Restauré au XXe siècle, c'est l'architecte Fernand Pouillon qui l'a fait revivre de ses ruines.

St Cirq Lapopie

Perle médiévale de la vallée sous les ruines du fort (18ème siècle). Le célèbre village où vécut André Breton paraît sorti tout droit du Moyen Âge. Monumentale église gothique du 16ème siècle, englobant une curieuse chapelle romane du 12-13ème siècle. Porte de la Pelissaria, chemin de croix vers la chapelle Sainte-Croix. Superbe moulin et écluse sous la falaise. Musée de la mémoire du village à la maison de la Fourdonne, expositions temporaires d'art contemporain au musée Rignault et au château de Bernardin de La Valette.

 

Conques

L'abbatiale dédiée à sainte Foy domine le beau village de Conques dans la vallée du Dourdou; sauvée et restaurée par Prosper Mérimée, Inspecteur des Monuments Historiques, elle est célèbre par son exceptionnel tympan historié qui racontait aux habitants illettrés les histoires de la Bible, l'Enfer et le Paradis...    

Retrouvez quelques sites internet pour préparer votre séjour

Site web des Offices de Tourisme de Villefranche et Najac

Grands Site de Midi-Pyrénées

Monteils situé entre Villefranche et Najac

Site web du Comité Départemental du tourisme

L'Aveyron, département où il fait bon "Vivre Vrai"

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Stéphane Iches